Une stèle en l’honneur de Gérard Dubois, à Exideuil-sur-Vienne

Publié le 24 juillet 2018 | Une

Mardi 31 juillet, date de la commémoration du 74ème anniversaire des batailles de la Libération 1944, l’ANACR et la municipalité d’Exideuil-sur-Vienne procéderont au dévoilement de la plaque installée en mémoire de Gérard Dubois, jeune homme de 21 ans porté disparu à l’été 1944.
C’est par hasard que le maire de Montrollet, Benoit Savy, – par ailleurs historien spécialisé dans la structuration des mouvements de Résistance en Charente et Haute-Vienne et plus particulièrement pendant la période de la Libération et de l’épuration – a retrouvé le nom de cet homme originaire du Nord : «J’ai trouvé une transcription de jugement déclaratif de décès dans le registre communal de Montrollet, où il était indiqué le nom de Gérard Dubois, décédé le 27 juillet 1944. Cette date indique en réalité la dernière fois que quelqu’un l’a vu vivant», indique Benoit Savy qui a alors décidé d’en savoir davantage en contactant notamment le Service historique de la défense basée à Caen. «Ma première question a été de déterminer de quel côté il se situait : avec les combattants FFI ou tout simplement une victime de l’épuration ? Au début, les recherches ne donnaient pas grand chose, on avait juste l’alias Georges, mais Patricia Durand (agent dans ce service) a elle aussi mené ses recherches et a finalement trouvé traces d’un fameux Georges dans le dossier de Gaston Rade, un très proche ami. C’est à partir de là que nous avons pu recoller les morceaux de son histoire.»

….