Un parc de cinq éoliennes en projet à Oradour-Fanais

Publié le 29 mai 2018 | Une

Bientôt cinq nouvelles éoliennes en nord Charente ? C’est en tous cas le projet présenté à Oradour-Fanais, par la société Escofi basée dans le Nord avec une agence régionale à Nantes.
Mardi 22 et mercredi 23 mai, deux permanences publiques étaient organisées dans la salle des fêtes afin de présenter aux habitants les grandes lignes de ce projet qui prévoit d’installer cinq machines hautes de 180 mètres en bout de pâle et d’une puissance estimée à 3,45 MW, aux lieux-dits «Les Piouresses» et «Les Fonds», au nord-est de la commune. Des rendez-vous que n’ont pas manqué les membres d’associations opposées aux projets éoliens en nord Charente, venus réaffirmer leurs désaccords (lire encadré).
«On n’en est vraiment qu’au tout début», relève d’emblée Tony Morisseau, le chef de projet de la société, venu ces deux jours accompagné de Régis Hubau, responsable développement, et de Kévin Lenormand, responsable de projet. Ce sont eux qui, l’été dernier, sont venus à la rencontre de la municipalité : «Ils nous ont dit qu’il y avait chez nous une zone potentiellement favorable à l’éolien», se souvient le maire Roland Telmar. «Quelques semaines plus tard, le conseil municipal a donné l’autorisation de faire les études…. Mais c’est qu’une fois qu’on aura les résultats qu’on se prononcera vraiment sur la question», prévient-il, évoquant même la possibilité de recourir à un référendum sur la question «pour que la population sache et donne son avis.»