Un accueil citoyen pour les réfugiés

Publié le 3 novembre 2015 | Actualité / Confolens / Une

Accueil réfugiés (1)

Le préfet de la Charente, Salvador Perez, accompagné du sous-préfet de Confolens, Jean-Paul Mosnier, des élus locaux, du Département et de la Région ainsi que du directeur de l’hôpital, ont réservé un accueil citoyen, samedi matin, aux 27 réfugiés, arrivés la veille à l’ancien hôpital de Confolens. Les associations caritatives et le personnel de l’hôpital étaient là également pour mettre en œuvre cette opération hors du commun. Les vingt-sept hommes sont arrivés fatigués, les traits tirés, mais heureux malgré tout. Pour la plupart Soudanais, ils ont choisi de rester en France pour y vivre une nouvelle vie. Après Mauzac et Grand Castang en Dordogne mardi dernier, et prochainement à Poitiers, à Angoulême et ailleurs, d’autres migrants de la jungle de Calais seront accueillis. Les Confolentais les rencontreront sans doute dans Confolens dans les jours à venir. Si vous les saluez, ils vous gratifieront d’un magnifique sourire. Dans la ville confolentaise, ils vont commencer ce long travail de reconstruction nécessaire après les épreuves qu’ils ont endurées, la faim, la guerre ou la misère. Toutes les actions entreprises sont coordonnées par les services de la Préfecture et dirigées par le Préfet en personne. L’objectif était de retirer les réfugiés de l’environnement de Calais pour permettre de traiter sereinement les demandes d’asile. Ce sont des fonds européens et du Ministère de l’Intérieur qui financeront intégralement ces mesures d’exception. Les collectivités locales n’auront pas à mettre la main à la poche. L’accompagnement social sera assuré par l’AFUS16* qui a déjà mis à disposition un veilleur de nuit et la Maison Départementale de la Solidarité mettra à disposition une présence de jour. *AFUS16 : Fédération des acteurs de l’urgence sociale de la Charente

Chantal Dumasdelage