L’installation de l’orgue dans l’église Saint-Maxime se fait attendre

Publié le 13 mars 2018 | Actualité / Confolens

Jeudi 1er mars, l’assemblée générale d’«Un orgue pour Saint-Maxime» a rassemblé nombre de Confolentais dans la salle des sociétés et aussi quelques-uns de leurs mécènes ainsi que le père Fernandez, le maire, Jean-Noël Dupré, et quelques élus.
L’association porte depuis deux ans un projet culturel exceptionnel au niveau patrimonial et culturel pour la ville de Confolens. «Ce projet d’orgue à tuyaux reçoit un écho positif. Il est important pour Confolens et la Charente Limousine. Il reçoit un soutien de toute la France et même au-delà de nos frontières» précise Dominique Morlier, présidente de «Un orgue pour Saint Maxime». Soutenue par une équipe de passionnés, les adhérents et les donateurs sont tous très impliqués dans leur action.
En deux ans et au 31 décembre 2017, l’association comptait «233 donateurs et adhérents identifiés. Il y a eu aussi 4 dons provenant de deux associations (La Fenara* 16 et la Chorale cantique de Rochechouart) ainsi que de la fondation AGIR du Crédit Agricole et du ministère de la culture grâce à Jérôme Lambert»