Les élus favorables à la fusion des deux CDC

Publié le 24 novembre 2015 | Actualité / Confolens / Une

conseil com (1)

Lundi 16 novembre dernier, Philippe Bouty, président de la Communauté de communes du Confolentais, a accueilli l’ensemble des conseillers communautaires du Confolentais, pour aborder le projet de SDCI proposé par Salvador Pérez, Préfet de la Charente. Avant d’en venir aux faits, Philippe Bouty est revenu sur les tristes événements du vendredi 13 novembre qui ont marqué les esprits français. «La France a été touchée dans ses valeurs, mes pensées vont aux nombreuses victimes et à leurs proches. Nous l’avons dit et nous le répétons, il ne faut pas céder à la terreur, et au-delà de tout clivage politique, nous devons aller ensemble vers un élan de solidarité et d’unité». Aborder d’abord la question de l’unité nationale, pour ensuite orienter son discours vers l’ordre du jour, à savoir, la possible fusion des deux CDC du Confolentais et de Haute-Charente. «Il y a un esprit de solidarité entre nos deux CDC, il existe déjà des projets en commun qui font notre bassin de vie. C’est en ce sens que je suis favorable à cette fusion, mais pour autant, je ne veux pas que l’on cherche ce que cela peut nous apporter aux uns et aux autres mais plutôt que nous envisagions les projets ensemble de façon cohérente» a-t-il argumenté. «Il faut réfléchir vite, nous devons travailler plus qu’à une réflexion mais à un projet, pour demain avec l’avènement des grandes Régions, et pour après-demain avec ces nouveaux schémas départementaux».

Le moment venu du vote, Daniel Soupizet, maire de Lesterps, a demandé un vote à bulletin secret, sûrement pour éviter certaines tensions possibles. Pour autant, le résultat est sans appel : sur 46 votants, 37 élus se sont prononcés en faveur du projet de schéma départemental de coopération intercommunale, pour sept qui se sont dits contre. Il faudra toutefois encore discuter pour clarifier les enjeux et organiser au mieux cet avis favorable.