Les élus contre la fusion avec le Confolentais passent à l’offensive

Publié le 21 juin 2016 | Une

Nouvelle réunion communautaire animée en ce mercredi 15 juin. La faute une nouvelle fois au projet de fusion avec la Communauté de communes du Confolentais, mais aussi aux membres de la commission «interco no fusion» qui ont fait passer des documents expliquant pourquoi il ne faut pas accepter la fusion. Une initiative qui intervenait juste avant la réunion durant laquelle les élus devaient statuer de nouveau sur cette question. «La nouvelle CdC comptera entre 82 et 90 délégués ce qui n’est pas un gage de bon fonctionnement de son assemblée», «Le projet déjà ficelé par la CdC du Confolentais prévoit de fixer le siège de la nouvelle entité à Confolens qui traiterait des questions nobles, le technique étant laissé à Roumazières…», «Finances et endettement, abattoir, piscines, capacité d’emprunt inexistante du Confolentais,…» pouvait-on notamment lire sur les quatre pages de ce document

cdc haute charente vote fusion