Les associations de lutte contre les éoliennes font le forcing auprès des élus

Publié le 13 octobre 2015 | Actualité / Confolentais / Une

Collectif StopEolien

Et pour la 1ère fois, c’est au travers d’une lettre ouverte adressée directement aux élus que le collectif, qui regroupe huit associations locales avec plus de 500 adhérents, a décidé de s’employer. Samedi 3 octobre, l’association Charente Limousine Environnement basée à Nieuil et présidée par Marie-France Précigout, a adressé à l’ensemble des élus de Charente Limousine une lettre dénonciatrice des promoteurs éoliens, «qui ont lancé une offensive agressive et invasise sur les campagnes françaises». Parmi les inquiétudes citées, celle qui concerne une dégradation nette de la santé morale et physique des habitants des communes pourvues de parcs éoliens. «Un docteur de la région de Lesterps témoigne d’une augmentation significative des cas du trouble du sommeil et d’acouphènes depuis la mise en fonctionnement du parc éolien de Lesterps-Saulgond (NDLR : En 2014)». Les huits associations ont d’ailleurs grandement participé à la non reconduction du projet éolien à Lesterps par Daniel Soupizet, son maire. «Nos intentions sont de faire cesser cette folie non productive et très coûteuse avant qu’il ne soit trop tard» rapporte Brigitta Pauley, chargée des relations presse.