Le service public de l’eau du Confolentais est de «Bonne’Agur »

Publié le 27 octobre 2015 | Actualité / Confolentais / Une

inauguration agur

Originaire d’un petit village basque, la société Agur (Aquitaine gestion urbaine et rurale), dirigée par Pierre Etchart, s’est agrandie d’année en année dans le Sud-Ouest sur un réseau de 800 km dont fait désormais partie la ville de Confolens. En 40 ans d’activités, ce service public de mise en circulation de l’eau potable et de l’assainissement s’est constitué un cercle de 100 000 abonnés, gagnant petit-à-petit le marché «grâce à une alternative à laquelle n’avait pas encore accès les usagers», alternative qui lui rapporte aujourd’hui un chiffre d’affaire annuel de 40 millions d’euros. «Dans notre façon de travailler, nous privilégions les rapports humains. Pas de tour de contrôles pour signaler un problème mais c’est bel et bien une personne physique qui est chargée de veiller au bon fonctionnement du service» explique le président. L’agence de Confolens, constituée d’une équipe «jeune et motivée» de cinq personnes sous l’aile de Jean-Christophe Maystre, chef d’agence et de Julien Thomas, chef du secteur de la Charente, refuse donc l’automatisation. «Tout se joue ici, dans nos locaux. La proximité locale est utile pour notre travail et la reconnaissance qui en résulte. Or la reconnaissance, c’est le premier moteur de motivation» raconte Jean-Christophe Maystre.