Le lycée Emile Roux se prépare à la réforme du Baccalauréat

Publié le 26 février 2019 | Une

A l’heure de présenter aux élèves les spécialités qui composeront le futur Baccalauréat, qui entrera en vigueur lors de la session 2021, le lycée Emile Roux de Confolens reste confiant : «Quand les élèves entreront en Seconde à Confolens, ils auront un choix conséquent devant eux ! Nous avons fait en sorte d’avoir une meilleure représentation possible des différentes spécialités», annonce le proviseur Jean-Guillaume Desmoulin. «Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques, «Humanité, littérature et philosophie», «Langues, littérature et culture étrangère», «Mathématiques», «Numérique et sciences informatiques», «Physique-chimie», «Sciences de l’ingénieur», «Sciences économiques et sociales», et «Sciences de la vie et de la terre»…. Soit neuf spécialités, sur les douze prévues par la réforme – seules «Arts», «Biologie et écologie», ainsi que «Langues et cultures de l’Antiquité» n’étant pas disponibles à Confolens. «Ce sont des enseignements qui existaient déjà dans le cadre des différentes filières Littéraire, Economique et Social et Scientifique, où l’on pouvait par exemple choisir option SVT ou Science de l’ingénieur», poursuit le chef d’établissement. Avec tout de même une nouveauté : l’arrivée d’une formation davantage basée sur le numérique et l’informatique. «Il s’agira par exemple de faire de la programmation, travailler sur le réseau informatique, des machines,… Cette formation sera dispensée par un professeur de science de l’ingénieur avec spécialité informatique, déjà présent chez nous. D’ailleurs, comme pour les autres professeurs, une formation particulière afin de mieux s’approprier les programmes scolaires sera faite.»