Le collège ouvre une option «patrimoine»

Publié le 9 octobre 2018 | Actualité / Confolens / Une

Cette nouvelle rentrée scolaire est décidément placée sous le signe de la nouveauté au collège Noël Noël de Confolens.
Après l’option «Cadets de la sécurité civile» lancée le 24 septembre pour douze élèves de Troisième en partenariat avec le Centre d’incendie et de secours, ce début du mois d’octobre a vu le lancement d’une nouvelle option intitulée «découverte du patrimoine». Résultat de contacts pris l’année dernière entre Christophe Soubirou, l’ancien principal adjoint de l’établissement, et Cécile Caputo, professeur d’histoire géographie, avec le service du Pays d’art et d’histoire de la Communauté de communes Charente Limousine. «Nous souhaitions enrichir l’offre proposée aux élèves, à la fois pour le patrimoine mais aussi pour les cadets de la sécurité. Certains ont déjà pu découvrir des aspects du patrimoine à travers le concours du petit journal du patrimoine auquel le collège a déjà participé», expliquent Jean-Christophe Abba, le principal, et Cécile Caputo également désignée responsable de l’option.

Des ateliers et activités pratiques
A raison de deux heures un mardi sur deux, 18 collégiens en classe de Cinquième vont ainsi mener différents projets avec Céline Deveza, l’animatrice du Pays d’art et d’histoire : participation à une campagne de fouilles en compagnie des professionnels de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), initiation à la calligraphie, découverte du patrimoine de la ville à travers des balades, création d’une exposition sur Confolens à l’époque médiévale d’ici le printemps,… Autant d’activités qui leur seront proposées. D’autres partenaires devraient également devenir partie prenante de la nouvelle option, comme l’association du Festival de Confolens qui interviendra pour présenter le festival, le CIOFF,… mais encore animer des ateliers danses et musiques traditionnelles. Une fresque, réalisée pendant les heures de l’option, sera d’ailleurs exposée durant la semaine de folklore en août prochain. «Tous participent à cette option sur la base du volontariat. Ce sont à la fois de très bons élèves et d’autres qui sont plus en difficultés. Mais tous sont très motivés !», précise Cécile Caputo.
Une première pour Noël Noël mais également le Pays d’art et d’histoire : «Nous avons déjà travaillé ensemble, mais c’est la première fois que le PAH conventionne avec un établissement», confirme, ravie, Céline Deveza. «Pour nous, c’est aussi intéressant de montrer qu’on peut apporter quelque chose de nouveau et à destination des jeunes.» A noter qu’outre la convention signée avec la Communauté de communes de Charente Limousine, le Département de la Charente contribue financièrement au projet, pour les déplacements notamment, dans le cadre de son dispositif Ambition réussite Charente 2015, ainsi que le Rectorat qui prend en charge la rémunération du professeur responsable de l’option.