Le centre de secours a fêté la Sainte-Barbe

Publié le 9 janvier 2018 | Confolentais / Une

Être sapeur-pompier volontaire demande un gros investissement de formation, de disponibilité et d’engagement personnel, ce qui n’est pas sans perturbation sur la vie familiale à l’égard du conjoint et des enfants. C’est par ces mots que le chef du centre de secours de Brigueuil, Robert Rougier, a débuté la traditionnelle cérémonie de la Saint-Barbe, en l’honneur de leur patronne, samedi 6 janvier au soir, après avoir observé une minute de silence en mémoire de tous les sapeurs décédés en intervention.

L’occasion pour chacun de se retrouver, mais également de faire le point sur l’année écoulée… Avec  179 sorties d’engins réparties sur cinq communes (47 sorties à Brigueuil, 19 sur Saulgond,  12 sur Saint-Christophe, 11 à Montrollet et 10 à Lesterps) – soit un bassin de vie de 2 740 habitants – ainsi qu’en renfort sur les CIS voisins, l’année 2017 fut une nouvelle fois chargée pour le centre de secours. Dans le détail, on dénombre 79 secours à personnes, 32 accidents de la ciculation, 6 feux de végétation, 7 feux de pavillon, 5 feux de cheminée, 22 dégagements de voie publique ou encore une destruction d’insectes. «Les lieutenants Yannick Rougier et Jean-Christophe Van Beers, ainsi que le caporal chef Fabrice Barbonnais et le sapeur David Delcros ont assuré un renfort sur le feu de Dignac en Gironde», complétait Robert Rougier._