Le camping «Les Ribères» entre de bonnes mains

Publié le 15 septembre 2015 | Actualité / Confolens

camping les ribières

Benjamin Balle et Dorothée Dumetz ont pris les rennes du camping en avril dernier. Cette année intermédiaire s’est avérée positive et le jeune couple a pris ses marques. «Ça n’a vraiment pas été simple au début. Avant qu’on arrive, le camping était gratuit et sans assistance ni entretien réels» concède Benjamin Balle, qui côtoie les campings depuis l’âge de 16 ans, fils d’une première génération de gérants. «La véritable paire de manches, c’était de convaincre les gens que payer nos services en valait la peine. Leur faire prendre conscience de la nécessité d’un suivi». Présence de vigiles la nuit, nettoyage des sanitaires trois fois par jour, un changement brusque qu’il n’a pas été toujours simple d’accepter pour les habitués du camping gratuit et sans restrictions. «Les gens viennent se renseigner désormais, les tensions s’apaisent». Le couple considère aujourd’hui qu’ils ont fait une partie du gros travail qui les attendait.