L’abattoir devra fonctionner sans les Etablissements Demont

Publié le 17 mai 2016 | Actualité / Confolentais / Une

Coup dur pour le centre d’abattage de Confolens, dont la compétence est à charge de la Communauté de communes du Confolentais. L’outil vient de perdre l’un de ses abatteurs historiques : les établissements Demont – repris par Emilie Blot depuis 2010. Un choix qui prendra effet dès le 30 juin prochain, la société ayant décidé de se tourner vers l’abattoir Cooperl de Saint-Maixent. Pour un manque à gagner à Confolens estimé entre 3 400 et 4 000 tonnes de porcs chaque année. Soit environ 40% du tonnage. Une décision «stratégique» pour l’avenir de l’entreprise, qui voit son chiffre d’affaires baisser et qui craint pour l’avenir de ses 45 emplois

 

demont