Se connecter avec nous
Abonnement 1€

La Croix Rouge a ses fidèles

Actualité

La Croix Rouge a ses fidèles

Vestes, blousons, pantalons en passant par les chaussures et les vêtements enfants, il y avait de quoi vêtir toute une famille dans la maison des Récollets, ce mercredi 21 octobre, dans laquelle s’organisait la grande braderie d’automne/hiver de la Croix Rouge de Confolens. L’occasion pour les Confolentais de trouver des petits trésors vestimentaires pour des prix symboliques, recette pourtant fort utile à l’association qui œuvre dans l’humanitaire.

braderie croix rouge

A la tête d’une équipe d’une dizaine de bénévoles, Yvonne Reyrat, «15 ans de service», et Claire Wilson, arrivée il y a deux ans et qui devrait bientôt reprendre le flambeau seule. L’association de Confolens, qui appartient à l’Unité locale du Nord Est Charente, s’active tous les mercredis entre 14h et 16h30 et ce dans un bénévolat absolu. «Ce sont des moments de partage, de convivialité et cela nous permet d’avoir une activité pour nous, jeunes retraités» rapporte Jean-Claude Hellegouarch, chargé de coordonner les événements. «Ici, nous trouvons de tout, de la marque et même du neuf» explique Claire Wilson. Sous forme de dons de particuliers, «nous avons nos fidèles qui nous apportent des vêtements soignés et pliés», et quelques fois d’entreprises. La Croix Rouge recycle tout ce qu’elle peut et lutte contre le gaspillage vestimentaire en plus de venir en aide aux plus démunis grâce à ses recettes. «Quand nous voyons que nous ne pouvons pas vendre certains vêtements, nous les envoyons à un centre basé à Poitiers qui s’occupe de la revente de boutons ou de coton». Pas de perte donc. Et quand il ne s’agit pas de vêtement, la Croix Rouge brade également des lots de vaisselles ou encore de livres. «Tout ce qui est bon à recycler et qu’il est inutile de jeter» selon Jean-Claude Hellegouarch. Chaque mercredi, c’est une recette équivalente à 50 euros en moyenne qui permet de faire des bons d’essence ou alimentaire, de gaz ou encore des aides diverses. «Nous travaillons en lien avec les MDS (NDLR : Maison Départementale de la Solidarité) qui ciblent des cas particuliers nécessitant notre aide». Pour le coordinateur qui navigue entre les différentes associations de la Croix Rouge en Charente Limousine, «l’association a une bonne image dans la Région, les rapports avec les autres organismes sont très bons», et notamment ceux entretenus avec le Secours populaire, vers qui la Croix Rouge renvoie son public quand elle ne peut satisfaire la demande.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...
Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une Réponse

Plus Actualité

Haut De Page