La CdC sur la piste du tourisme mémoriel

Publié le 24 juillet 2018 | Actualité / Confolentais

 

La Charente Limousine possède beaucoup de points marqués par l’histoire, et suite à des rencontres à Chasseneuil-sur-Bonnieure puis à Oradour-sur-Glane, nous avons souhaité faire un inventaire afin d’avoir des éléments de réflexions sur la mise en place d’un tourisme mémoriel.
Voilà, en résumé, ce à quoi s’est notamment attelée la commission culture et patrimoine de la Communauté de communes de Charente Limousine ces derniers mois, sous la houlette de son vice-président Daniel Soupizet, Céline Deveza, animatrice pour le Pays d’art et d’histoire et Benoit Savy non pas en sa qualité de maire de Montrollet mais en tant que professeur d’histoire et historien. «Il y a quelques années, on avait déjà discuté avec Philippe Lacroix, le maire d’Oradour-sur-Glane, des complémentarités qui existaient durant la période de la Libération entre la Charente Limousine et le site d’Oradour et comment inciter les visiteurs à poursuivre leur chemin dans notre territoire, toujours sur cette même thématique, jusqu’au mémorial de Chasseneuil», poursuit Benoit Savy. «Mais avant de se lancer sur la piste d’un tourisme mémoriel, il fallait avoir une connaissance fixe de notre patrimoine mémoriel», reprend Daniel Soupizet qui a alors choisi de recruter Ninon Delahaye pendant trois mois afin de mener à bien ce fastidieux inventaire. D’avril à juin dernier, cette étudiante native de Chabanais s’est spécialisée dans l’histoire contemporaine après avoir suivi sa licence à La Rochelle et Poitiers, puis ses deux années de master à Caen et et Nice… avant de poursuivre à la rentrée prochaine à Limoges, toujours sur la thématique patrimoniale.

 

………