Se connecter avec nous
Abonnement 1€

La bijouterie Morlier a déménagé

Actualité

La bijouterie Morlier a déménagé

Il y a trois ans, Sandra Granet prenait le flambeau de Marie-Dominique Morlier, connue des Confolentais pour sa bijouterie installée au 6, rue Emile Roux, depuis le début des années 50. Aujourd’hui, la jeune héritière de l’institution souhaite définitivement s’installer sur Confolens, en achetant le bâtiment situé juste en face de la Maison de la presse.

bijouterie morlier

Fermée depuis le 17 octobre, la bijouterie Morlier a de nouveau ouvert ses portes le mardi 3 novembre dernier. Mais c’est cette fois-ci au n°1, Place de la Liberté. «Mon bail de l’ancien local prenait fin au mois d’octobre. La propriétaire souhaitait augmenter le loyer, ce qui n’était pas dans mes moyens. En achetant ici, je paye deux fois moins que de l’autre côté de la rue» explique Sandra Granet. Par un procédé de crédit-vendeur, la jeune propriétaire a pu s’offrir un nouveau local entièrement rafraîchi par des travaux de gros œuvre qui ont débuté à la mi-septembre. Plancher, murs, isolation, le local laissé vacant depuis plus de deux ans après avoir été successivement une boutique de maroquinerie et d’aéromodélisme, redevient un commerce. «Même si j’ai perdu un peu en espace comparé à l’autre local (NDLR : 68m2 contre 75m2 dans l’ancien), je suis largement gagnante sur la visibilité et l’accessibilité. Les gens viennent chercher leur pain et passent devant la boutique. L’espace plus large devant la vitrine leur permet de s’arrêter, intrigués par les bijoux que j’expose». Avec un parking juste à côté, c’est également une aubaine pour les personnes à mobilité réduite qui souhaiteraient passer la porte de la boutique. «Avant même que je quitte l’ancien local, certains de mes clients m’encourageaient déjà à m’installer ici, avec un accès plus pratique pour eux». Ce déménagement a également été l’occasion pour Sandra Granet d’insister sur sa qualité de bijoutière.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...
Cliquez pour commenter

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion

Laisser une Réponse

Plus Actualité

Haut De Page