Collège Noël Noël : le ras-le-bol des personnels face aux difficultés

Publié le 25 juin 2019 | Une

 

Le collège n’est pas une entreprise et les élèves ne sont pas des marchandises», «Stop aux économies sur l’education», «Classes surchargées = élèves sacrifiés»,… C’est par ces slogans que les élèves du collège Noël Noël de Confolens ont été accueillis ce lundi 24 juin au matin, devant l’entrée de l’établissement. Une mobilisation signée du «collectif de personnels du collège Noël Noël» destinée à attirer l’attention sur les difficultés rencontrées par les professeurs, mais aussi les assistants d’éducation et autres personnels présents au quotidien. Dans leur viseur : le classement en REP (Réseau d’Education Prioritaire), une demande déjà effectuée par la direction en début d’année scolaire mais refusée. «Ce classement permettrait dans un premier temps d’alléger les effectifs dans les classes», plaident les membres du collectif, chiffres à l’appui : «Nous avons actuellement environ 350 élèves répartis en 13 classes. A la rentrée prochaine, on nous annonce 84 élèves pour trois classes de 6ème ! Soit 28 élèves par classe, c’est beaucoup trop si on veut gérer l’hétérogénéité au sein de nos classes et lutter efficacement contre les difficultés d’apprentissage.» Des difficultés qui touchent aux savoirs fondamentaux tels que la lecture, la compréhension, le calcul,… «D’après les tests ROC, 61% des élèves arrivés en 6ème en septembre 2018 au collège Noël Noël étaient en difficulté de lecture. D’ailleurs, on a mis en place un dispositif contre l’illettrisme, avec des heures de cours supplémentaires… Il s’avère donc qu’il y a des difficultés !» constatent encore les professeurs.

 

………