Chasseneuil : Les «Tout par terre» s’invitent chez l’habitant

Publié le 2 octobre 2018 | Actualité / Confolentais / Une

En création depuis plus d’un an et demi, le nouveau spectacle de la Compagnie «Tout par terre», basée à Chasseneuil-sur-Bonnieure, est en cours de finalisation.
Baptisée «Sur Mesure», cette nouvelle création des deux artistes jongleurs Colin Camaret et Anthony Dagnas, se veut surprenante et innovante puisqu’elle a la particularité d’être jouée directement chez l’habitant : «C’est plutôt rare en jonglerie car il y a pas mal de contraintes, notamment au niveau de la hauteur ! Mais c’est cela que les artistes cherchaient : ils voulaient se confronter à des contraintes qu’ils n’avaient pas en extérieur et se rapprocher du public», résument Noémie Pinganaud et Laurence Pignier, respectivement chargée de production et chargée de diffusion. Un public qui va voir débarquer chez lui une entreprise de cocktails venue créer ses boissons sur place. Tout comme dans le précédent spectacle «Welcome», le bar reste donc l’élément principal du décor mais aussi de la mise en scène… : «Le spectacle se compose de trois temps : le premier est consacré à monter le bar avec le public. Ensuite, il y a la création du cocktail avec bien sûr les manipulations d’objets et le troisième temps est plutôt consacré à la dégustation de ce fameux cocktail et aux échanges avec les artistes. «Sur Mesure» se veut ainsi au plus près des gens d’autant plus qu’il est fait pour être joué devant une jauge d’environ 40 personnes», poursuivent les deux salariées. Et pour mener à bien l’écriture du scénario, Anthony Dagnas et Colin Camaret n’ont pas hésité à s’entourer ces derniers mois de lycéens internes de Chasseneuil-sur-Bonnieure ainsi que des résidents des «Côtes» de Saint-Claud. L’occasion d’avoir un retour en temps réel sur le spectacle à chaque étape de création.

Trois séances à La Rochefoucauld
Déjà, plusieurs temps forts pour les deux artistes sont à venir au début de l’année prochaine, avec notamment trois représentations – les 6 et 20 janvier ainsi que le 3 février – au sein de différents services du centre hospitalier de La Rochefoucauld. «En amont de chaque spectacle, il y aura des ateliers mixés entre le personnel et les résidents. Colin et Anthony utiliseront des objets de jonglage adaptés en fonction du public. Le jonglage, ce n’est pas forcément que des balles ; d’ailleurs dans «Sur Mesure» ils utilisent les objets du quotidien qui leur tombent sous la main !», conclut Noémie Pinganaud.
En parallèle, les membres des «Tout par terre» planchent sur une nouvelle édition de «La Charente fait son cirque» qui se déroulera le jeudi 8 novembre pour les scolaires et le vendredi 9 novembre pour la soirée ouverte au public.

G.P