Calitom joue le prof au collège Noël Noël

Publié le 9 novembre 2015 | Actualité / Confolens

calitom collège noel noel

Aurélie Ferry, animatrice référence Calitom chargée des interventions pédagogiques dans les établissements scolaires, est une habituée de ce genre de manifestations. A l’aide d’un diaporama, elle a abordé les différents moyens de tri des déchets, des sacs poubelles en passant par la déchetterie, jusqu’au bon vieux tas de compost que l’on trouve dans les jardins. Chaque enfant y est allé de sa question, «est-ce que je peux mettre ça là ?», puisqu’après tout, personne n’est incollable sur le sujet. Surprise générale aussi quand les enfants ont découvert que la terre venait des restes des déchets organiques ingurgités par les insectes : cloportes, vers rouges, mille-pattes… Apprendre à respecter sa planète en limitant le gaspillage et en triant au mieux passe aussi par le respect des petits êtres qui pullulent sous nos pieds. Des ateliers utiles donc pour ces collégiens, qui rentrent également dans le cadre de la gestion des déchets dans les établissements scolaires. Vincent Carlier, principal du collège, s’explique. «Au départ, nous voulions mettre en place un système de tri des déchets provenant de la restauration du collège. Même si nous avions les moyens humains avec des professeurs volontaires, c’est au niveau financier que ça coince». Pour le coup, les interventions de Calitom dans les établissements sont totalement gratuites, et permettent une première phase de sensibilisation. «La deuxième, c’est à nous de l’organiser. D’ici la fin de l’année, nous avons le projet d’installer un bac de compostage de 400L, les enfants pourront eux-mêmes apporter leurs déchets organiques et voir leur évolution au fil du temps». Créer une zone de biodiversité ainsi qu’une zone de fauche tardive, et pourquoi pas installer une ruche. «La mairie suit de près ce projet, nous avons la chance de disposer d’espaces verts dans ce collège, ce qui n’est pas le cas de tous. Autant en profiter, et créer un espace pédagogique où enfants et professeurs pourront faire des ateliers pédagogiques». Le collège Noël Noël investi donc, qui n’a pas oublié qu’on ne devient pas bonne élève sans être d’abord un honnête éco-citoyen.