Se connecter avec nous
Abonnement 1€

Agression armée à domicile à Barbezieux : prison ferme pour trois complices

Charente

Agression armée à domicile à Barbezieux : prison ferme pour trois complices

Au petit matin, un couple d’habitants de Barbezieux et leur enfant sont réveillés par des bruits étranges.

Les gendarmes de la Communauté de brigades (C.O.B) de Barbezieux et de la brigade des recherches (B.R) de Cognac relatent les faits survenus récemment à Barbezieux dans une affaire d’agression à domicile perpétrée par quatre individus :
Le jeudi 30 avril 2020, au petit matin, un couple d’habitants de Barbezieux et leur enfant sont réveillés par des bruits étranges. Apercevant trois individus armés de couteaux et sabres japonais à l’intérieur du domicile, le père, n’écoutant que son courage, met à l’abri sa femme et leur jeune enfant dans une pièce de l’étage avant de se jeter sur les malfaiteurs. Il maîtrise le premier avant de s’en servir de bouclier contre les deux autres. Devant sa résistance héroïque, les agresseurs s’enfuient à bord d’un véhicule stationné dans la rue, moteur tournant, au volant duquel se trouve un quatrième comparse. Tout se joue ensuite très vite. Des moyens humains importants de la communauté de brigades (C.O.B) de Barbezieux et de la brigade des recherches (B.R) de Cognac sont concentrés sur cette affaire difficile et sensible. Les investigations s’enchaînent rapidement. Les éléments de preuve s’accumulent. Multirécidivistes originaires du secteur, âgés de 19 à 30 ans, les quatre mis en cause sont vite localisés. Interpellés moins de 24 heures après les faits par les militaires du P.S.I.G de Cognac et du peloton d’intervention (P.I) de la gendarmerie mobile de La Réole (33), ils sont placés en garde à vue.
Présentés ensuite devant le magistrat du Parquet, ils sont incarcérés provisoirement dans l’attente de leur jugement, ce jour, devant le tribunal correctionnel d’Angoulême pour les délits de violences aggravées, menaces avec arme et tentative de vol en réunion.
Dénouement rapide de cette affaire : trois des quatre mis en cause ont comparu devant leurs juges. Deux ont été condamnés à 30 mois d’emprisonnement dont 12 mois avec sursis et une obligation de soins. Un autre à 24 mois d’emprisonnement dont 12 mois avec sursis. Tous sont retournés en prison purger leur peine. Quant au 4ème comparse, il comparaîtra libre, devant ce même tribunal, 19 mai prochain.

Continuer La Lecture
Annonce Abonnement 1€
Vous aimerez aussi...

Plus Charente

Haut De Page